RH Hôtellerie Restauration

Les Ressources Humaines dans le secteur du CHR


Handicap et travail : une perception erronée

En France, les personnes en situation de handicap ont un taux de chômage bien supérieur à celui du reste de la population. Dès lors qu’une personne est reconnue travailleur handicapé, celle-ci se retrouve souvent exclue. Isolés dans leurs recherches d’emploi, les employeurs n’aident pas forcément les personnes en situation de handicap, qui  sont confrontées à des a priori et des idées reçues en rapport avec leurs compétences.

Les employeurs et les salariés ont très souvent une perception erronée de ce qu’est le handicap au travail. Beaucoup de clichés subsistent à cause de la méconnaissance ou de l’ignorance du sujet. La plupart des individus assimile « personne handicapée » à « fauteuil roulant » ; or seulement 1% des travailleurs en situation de handicap utilise un fauteuil roulant.

Selon l’article L5213-1 du Code du Travail, « est considéré comme travailleur handicapé toute personne en situation de travail qui connait une altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique. ». Cela signifie qu’un handicap à un poste de travail ne l’est pas forcément à un autre. Prenons l’exemple d’une déficience auditive. En tant que réceptionniste dans un hôtel, il est certain qu’il faudra procéder à des aménagements du poste de travail. Cependant, a un poste de plongeur dans un restaurant, le handicap pourra ne pas être gênant, ni même perceptible.

Il est important de retenir qu’un travailleur en situation de handicap est avant tout un travailleur ! La RQTH est une reconnaissance de la qualité de travailleurs handicapé et non une inaptitude au travail. Il est temps de changer notre regard sur le handicap et de donner la même chance à tous de travailler. Finalement, ce qui nous intéresse en tant qu’employeur, c’est les compétences ! Nous sommes tous différents, mais nous sommes aussi tous compétents !

Prenons l’exemple du « Carré des Délices », un traiteur situé en périphérie de Nantes qui est engagé dans une démarche volontaire et socialement responsable. Cet établissement embauche une jeune femme trisomique depuis maintenant 8 mois. Le gérant de l’établissement partage avec nous cette expérience extraordinaire.

Comments are closed.