RH Hôtellerie Restauration

Les Ressources Humaines dans le secteur du CHR


emploi dans le tourisme : tendances !

Tour d’horizon de l’état des lieux de l’emploi dans le tourisme par Mme Béatrice Guerlot, chargée de mission à Pôle Emploi.

Article de  Tour Hebdo :

Béatrice Guerlot, chargée de mission à Pôle Emploi, livre dans une interview à Tour Hebdo un bilan des offres d’emplois dans les métiers de l’hôtellerie, la restauration et le tourisme en 2015.
Tour Hebdo : Que pèse le secteur du tourisme par rapport à l’ensemble des domaines professionnels ?

Béatrice Guerlot : Ce secteur fait partie d’une grande rubrique regroupant également l’hôtellerie, la restauration, les loisirs et l’animation. L’an dernier, 350 639 offres d’emplois ont été confiées à Pôle Emploi, soit un volume d’offres en croissance de 1% par rapport à 2014 alors qu’on enregistrait une diminution de -1,07% entre 2014 et 2013. Il s’agit du troisième secteur pourvoyeur d’offres d’emplois derrière le commerce / la vente / la grande distribution et les services à la personne et à la collectivité. Il faut ajouter à ce volume d’offres 133 639 offres agrégées à partir des sites partenaires de Pôle Emploi tels que Réso France, Internet Presse Infos et d’autres jobboards généralistes.

THO : Quels sont les métiers recherchés ?

B.G. : L’hôtellerie reste largement majoritaire. Près de 44% des offres sont proposées dans les métiers de la production culinaire contre 24% pour le service et 16% pour l’animation d’activités de loisirs. La vente de voyages compte 2 961 offres d’emplois en 2015, ce qui n’est pas beaucoup mais stable par rapport à 2014 avec 2 875 offres. Dans ce domaine, le taux moyen de satisfaction des offres est de 85% et le délai de 35 jours contre 88% et 33 jours au global. Dans la vente de voyages, 63% des postes proposés concernent cinq métiers : conseiller voyages (720 postes), agent de comptoir (349 postes), agent de réservation (315 postes), agent de voyages (263 postes) et agent de vente (217 postes).

THO : Quels types de contrats sont proposés aux demandeurs d’emplois dans le tourisme ?

B.G. : 49,7% des offres sont proposées en emplois durables, c’est à dire en CDI ou en CDD de plus de sept mois et 41,8% en emplois non durables c’est à dire en CDD d’un à six mois ou en intérim de plus d’un mois. Parmi eux, 45% sont des contrats d’une durée de quatre à six mois. Enfin, les contrats de courte durée, c’est à dire de moins d’un mois, ne sont que de 8%. Contrairement à l’image que beaucoup de personnes peuvent avoir, ce secteur ne privilégie pas les contrats courts.

THO : Quels niveaux de formation attendent les entreprises et à quels périodes recrutent-elles ?

B.G. : 39% des offres d’emplois diffusées dans le secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration requièrent un niveau CEP ou BEP, 27% un niveau BAC, 10% un niveau BAC+2, près de 6% un niveau BAC+3 et seulement 2% un niveau BAC+5.

Les pics d’offres d’emplois ont lieu en mars, avril et juin et les mois creux sont novembre et décembre. Enfin, trois régions françaises totalisent à elles seules 38% des offres : Ile-de-France (14,1%), Rhône-Alpes (13,3%) et PACA (11,4%) ce qui est logique puisqu’elles sont aussi les régions les plus touristiques.

beatrice guerlot chargée de mission pole emploi

 

Comments are closed.