RH Hôtellerie Restauration

Les Ressources Humaines dans le secteur du CHR


Les professionnels HCR témoignent ! Rencontre autour de la prévention avec la CRAMIF.

rencontres prévention CRAMIF

Le mardi 4 novembre 2015, la CRAMIF organisait une rencontre à l’Hôtel Hyatt Regency Etoile, autour de la prévention pour les professionnels de l’Hôtellerie/Restauration et de la Propreté.

Quand RESO entend parler d’un rassemblement de professionnels de la branche, qui souhaitent partager leur expérience sur la mise en oeuvre d’actions de prévention dans leur établissement, on se dépêche de réserver un billet de train sur le site de la SNCF, direction Paris ! 

A notre arrivée, viennoiseries et boissons chaudes nous attendent, le temps que tout le monde s’installe. Café à la main, on s’empresse d’aller découvrir le showroom placé à côté de la conférence, qui propose un large panel d’outils ergonomiques et des démonstrations en direct.

Dans nos favoris : le système Fixacouette avec son dispositif ultra-simple pour changer une housse de couette (qu’on ramènerait bien chez nous), le balais ergonomique avec produit intégré dans le manche et bande microfibre qu’on enlève du bout du pied, et la tablette « gouvernante » qui facilite grandement l’échange d’informations au contrôle des chambres, photos à l’appui !

La salle se remplie plus vite que prévue, si bien qu’on file prendre nos places avant que la conférence ne débute. Au programme, on commence par un rapide tour d’horizon autour des TMS, avec un rappel sur les facteurs favorisant leur apparition comme les gestes répétitifs, la manutention de charges lourdes ou une organisation du travail inadaptée. Puis, une intervenante réalise une démonstration simple et claire de leurs nombreuses conséquences sur les entreprises : absentéisme, désorganisation des équipes, restriction d’aptitudes, coût financier, turn-over et difficultés de recrutement. Elle fait également une parenthèse assez pertinente sur les conséquences qui se répercutent inévitablement sur les salariés. En effet, au fil des années, les TMS entraînent souvent des arrêts longs, des inaptitudes tant pour des activités professionnelles que personnelles, et un reclassement plutôt difficile dans une autre profession.

Face à ces multiples constats, des entreprises témoignent tour à tour sur les solutions qu’elles ont souhaité mettre en œuvre dans leur établissement, partageant avec nous leur vécu, les difficultés qu’elles ont rencontrées et les alternatives qu’elles ont trouvées pour répondre à leurs besoins en matière de prévention. C’est en accumulant les tranches de vie des professionnels qu’on se rend compte qu’il existe une profusion de solutions possibles. Elaboration du Document Unique, formations, outils de travail ergonomiques, révision des procédures, travaux de réaménagement, reclassement interne… Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses ! Ces témoignages ont l’intérêt de nous montrer que la prévention ne passe pas que par des changements matériel. Prendre un vrai temps pour échanger avec ses salariés sur le sujet, les impliquer dans le projet de prévention de l’entreprise et voir ensemble ce qu’il est possible d’améliorer au quotidien, voilà ce qui semble être la clé d’une démarche réussie.

Petit échantillon des témoignages

Nous avons retenu la présentation de deux établissements qui nous ont particulièrement plu :

Le Marriott Paris Opéra Ambassador Hôtel, avec un binôme RH de choc qui a choisi de se replonger dans l’activité de ses collaborateurs en les accompagnant dans les étages. « Parce qu’à force, on oublie ce qu’est leur quotidien. Etre à deux nous a permis de revoir les choses en profondeur, et de prendre le temps de poser des questions. » Et les salariés semblent apprécier cet intérêt clairement affiché pour leur activité. Les langues se délient, et le dialogue revient. Au final, la démarche porte déjà ses fruits et notre binôme expose son bilan : « On se rend compte qu’il n’y a pas que des solutions financières, il y a aussi des solutions organisationnelles. » D’autres études de poste sont déjà au programme pour l’année à venir, et tout est consigné dans leur Document Unique !

Au Pullman Tour Eiffel, focus sur des femmes de chambre qui, après plus de 25 ans de métier, ne sont plus aptes à travailler à leur poste à force de TMS. « Nous avons réfléchis à différentes solutions et un reclassement au poste de mini-bar nous a paru être une bonne piste » nous explique la DRH de l’établissement. Mais les obstacles à ce nouveau projet ne tardent pas à s’accumuler, et l’intervenante nous dépeint avec beaucoup d’humour le parcours (du combattant) qu’elle a dû suivre pour arriver au bout de son idée. Après des démêlées avec un chariot motorisé dont les dimensions ne correspondaient plus suite à des travaux dans l’hôtel, des managers récalcitrants au changement, et une réécriture complète des procédures du mini-bar, elle touche finalement au but. « Oui, cela prend du temps. Oui, cela coûte de l’argent », confirme-t-elle. « Mais au bout d’un moment, il faut savoir faire des choix ! » Applaudissement général !

La rencontre se conclut sur un briefing des aides financières dont les professionnels peuvent bénéficier pour concrétiser certains changements dans leur établissement. Besoin d’un revêtement de sol anti-dérapant, d’un lave-vaisselle à condensation ou d’un monte-charge ? Le Contrat de Prévention de la CRAMIF vous accompagne pour financer votre projet de prévention, sous couvert de remplir quelques conditions élémentaires : avoir moins de 200 salariés, être à jour dans ses cotisations, et avoir un Document Unique à jour bien sûr !

 document unique reso

Maintenant RESO vous accompagne aussi sur le sujet !

Si vous souhaitez, réduire vos arrêts de travail, augmenter votre productivité, et évaluer vos risques professionnels un premier support s’impose : le  Document Unique.

Pour cela, RESO vous accompagne selon le protocole suivant :

1. Préparation de la démarche avec le dirigeant de l’établissement.
2. Visite des postes de travail dans les locaux.
3. Entretiens individuels avec les membres de l’équipe et les dirigeants.
4. Estimation des risques professionnels.
5. Proposition d’actions à mener.
6. Rédaction de votre document unique et du plan de prévention.

Pour en savoir plus contactez nous à l’adresse suivante : conseilrh@resoemploi.fr

 

Pauline HUBY.

 

Comments are closed.