RH Hôtellerie Restauration

Les Ressources Humaines dans le secteur du CHR


Avantage nourriture et indemnité revalorisés au 1er janvier 2015

augmentation de l'avantage nourriture

Tout comme le smic, le minimum garanti est normalement revalorisé chaque année au 1er janvier. Son montant sert de référence pour évaluer certains avantages en nature dans notre secteur du CHR et notamment l’avantage nourriture  ou l’indemnité nourriture.

augmentation de l'avantage nourriture

revalorisation de l’avantage ou indemnité nourriture au 1er janvier 2015

Le minimum garanti (MG) 2015 est indexé sur l’inflation mesurée pour les ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie (20 % des ménages ayant les revenus les plus faibles). Le minimum garanti 2015 est revalorisé de 0,2 %.

C’est le seul critère pris en compte, alors que la revalorisation du SMIC tient compte, elle, d’un 2e critère : la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés.

Comme pour le SMIC, le Gouvernement peut décider de donner un coup de pouce au minimum garanti. Il ne l’a pas fait pour le minimum garanti 2015.
Le montant du minimum garanti 2015 s’établit donc à 3,52 euros au 1er janvier 2015.

Le minimum garanti 2015 est la valeur de référence pour le calcul d’avantages sociaux et d’indemnités. Il est appliqué en métropole, dans les départements d’outre-mer et dans les collectivités d’outre-mer de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin et de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Il intervient notamment pour l’évaluation de l’ avantage nourriture dans le secteur des hôtels, cafés, restaurants (HCR).

En effet, dans les HCR, l’évaluation de l’avantage nourriture peut être effectuée :

soit au réel ;
soit forfaitairement, avec le minimum garanti comme valeur de référence.
L’évaluation forfaitaire de l’avantage en nature repas est égale au montant du minimum garanti.
Attention : Les règles d’évaluation diffèrent toutefois lorsque le salarié a le statut d’apprenti.
L’avantage nourriture est alors calculé comme suit :

si l’apprenti prend 2 repas par jour, l’avantage nourriture correspond à 75 % du minimum garanti ;
s’il ne prend qu’un repas par jour, il n’y a pas d’avantage nourriture ;
s’il est en formation au CFA et qu’il ne prend donc aucun repas sur place, il a droit à une indemnité égale au montant du MG.

Décret n° 2014-1569 du 22 décembre 2014 portant relèvement du salaire minimum de croissance, Jo du 24.12.2014

Marie Morcel

Comments are closed.