RH Hôtellerie Restauration

Les Ressources Humaines dans le secteur du CHR


alcool en entreprise : de nouvelles mesures en perspective

Va -t-on arriver à la suppression définitive de l’alcool en entreprise?

Le gouvernement a prévu dans son plan d’action de lutte contre les drogues et les conduites addictives de prohiber toute boisson alcoolisée en entreprise. La tolérance en cours pour certaines boissons pourrait donc être finie.

Sans alcool, la fête est.. (Arthur40A - CC - Flickr) 

La coupe de champagne lors des vœux du patron pourrait bientôt être remplacée par du jus d’orange. Afin de prévenir les conduites addictives, le gouvernement prévoit dans son plan d’actions de lutte contre les drogues et les conduites addictives, rendu public le lundi 27 janvier 2014, de modifier la législation en vigueur et de prohiber toute boisson alcoolisée dans l’entreprise.

Avec ce texte, plus une goutte d’alcool ne serait alors tolérée, pas même lors des pots de départ. Le gouvernement estime que les risques sont trop importants, alors que le stress, la pénibilité ou encore la surcharge de travail sont des facteurs conduisant certains salariés à consommer de l’alcool au travail.

Vin, cidre et bière interdits au resto d’entreprises

 Théoriquement, le Code du travail stipule déjà qu’aucune boisson n’est autorisée sur le lieu de travail. Mais une exception autorise les boissons à faible degrés d’alcool, selon l’article R4228-20. Comprenez par-là, vin, bière, cidre et autre poiré.

D’autres articles luttent également contre l’alcoolisme au travail. Il est par exemple interdit de laisser entrer ou séjourner dans les lieux de travail des personnes en état d’ivresse.Evitez également de trop abuser du rouge à midi, car l’état d’ébriété d’un salarié sur son lieu de travail peut constituer une cause réelle et sérieuse voire une faute grave justifiant le licenciement immédiat du salarié. Tout cela, c’est de toute façon pour votre bien.

Source : BFMTV

Comments are closed.