RH Hôtellerie Restauration

Les Ressources Humaines dans le secteur du CHR


expérimentation des emplois francs quelle région concernée?

Une circulaire détaille la mise en œuvre des emplois francs.

Pour rappel, à titre expérimental et pour une durée de 3 ans, certains employeurs peuvent bénéficier, par le biais des emplois francs, d’une aide de 5 000 € en contrepartie de l’embauche en CDI de certains jeunes résidents des ZUS (zones urbaines sensibles) des communes concernées par le dispositif (décret 2013-549 du 26 juin 2013, JO du 28 ; arrêtés du 26 juin 2013, JO du 28).

L’aide liée aux emplois francs s’élève, par embauche, à 5 000 € versée en deux temps :

– 2 500 € au terme de la période d’essai ;

– 2 500 € au terme du 10e mois d’exécution du CDI.

La circulaire rappelle que Pôle emploi est en charge de la gestion du dispositif, de la demande d’aide à son versement. Le formulaire de demande d’aide et la notice explicative sont annexés à la circulaire. Ils sont également disponibles sur le site du Ministère de la ville (www.ville.gouv.fr/?les-emplois-francs).

 

Quelque 5 000 emplois seront créés du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014. Ils seront réservés aux jeunes résidant dans les zones urbaines sensibles des communes qui ont été choisies pour l’expérimentation (voir ci dessous).

Les Emplois francs visent en effet à favoriser l’embauche de ces jeunes, qui rencontrent des difficultés spécifiques d’accès à l’emploi, dans les territoires où le taux de chômage est deux fois plus élevé que dans les unités urbaines environnantes, et ce même lorsqu’ils sont titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur. Ils s’inscrivent ainsi dans le dispositif gouvernemental global de lutte contre le chômage des jeunes, qui compte par ailleurs les emplois d’avenir et les contrats de génération. Dès 2014, l’expérimentation sera étendue, ainsi qu’en 2015.

Une aide forfaitaire moyennant un contrat à durée indéterminée

Pour les jeunes, les critères d’embauche sont les suivants : avoir moins de trente ans, résider depuis au moins six mois consécutifs dans une Zus et faire état d’une durée de recherche d’emploi d’au moins douze mois au cours des dix-huit derniers mois.

Les entreprises employeurs de ces jeunes doivent, quant à elles, appartenir prioritairement au secteur marchand. Leur lieu d’implantation est indifférent.

Elles s’engagent à embaucher un jeune répondant aux conditions d’éligibilité, sous contrat à durée indéterminée et à temps plein. En contrepartie, elles bénéficient d’une aide forfaitaire de l’État d’un montant de 5 000 euros (budget ministère délégué à la Ville), faisant l’objet de deux versements, et gérée par Pôle emploi pour le compte de l’État.

Liste des communes concernées par cette première expérimentation:

Lille, Croix, Haubourdin, Hem, Loos, Mons-en-Baroeul, Roubaix, Seclin, Tourcoing, Wattrelos,

Amiens – Saint Quentin – Sarcelles – Garges les Gonesses – Villiers le Bel

Clichy-sous-bois, Montfermeil

 

Grenoble – Echirolles – Fontaine – Saint Martin d’heres – Saint Martin Le Vinoux

Toulouse – Cugnaux

 

Marseille – La Ciotat

 

Perpignan

 

Source : ville-gouv.fr

Comments are closed.